Donnant régulièrement des cours de psychologie de l’enfant et de l’adolescent, dans le cadre de l’Ecole de Dynamique Emotionnelle Exprimée, dirigée par le docteur Etienne Jalenques, j’ai assisté en tant qu’observatrice, à une séance de groupe de mise en situation de thérapie, pour les étudiants.

Ce qui m’a permis d’avoir une idée plus précise de cette approche thérapeutique.

Suivez moi, je vais vous faire partager cette expérience.

Imaginez vous une grande salle confortable avec des matelas au sol, des coussins et des couvertures à disposition. Les étudiants installent la salle à leur arrivée pour la séance.

Chacun s’installe confortablement, sur les matelas, avec ou sans coussin, en attendant l’arrivée du thérapeute qui anime le groupe.

Aujourd’hui, c’est Etienne Jalenques, qui va animer la séance. Pour commencer,  chaque personne prend la parole si elle le souhaite, chacune son tour.

Un travail individuel s’esquisse quand une personne prend la parole pour parler de son émotion du moment. Le groupe est à l’écoute et attentif et entre en résonance émotionnelle avec ce qu’elle vit.

L’animateur/thérapeute permet l’expression et la libération émotionnelle en apportant à la personne, une présence à la fois soutenante et contenante, dans la bienveillance.

Il l’encourage à aller plus loin si la personne le souhaite en mettant d’autres mots sur ses émotions.

L’intervention de l’animateur/ thérapeute du groupe consiste à encourager le « réchauffement émotionnel » en dégageant un nœud émotionnel qu’il perçoit chez la personne, ce qui a un lien direct avec ses ressentis inconscients.

L’absence de jugement de la part du thérapeute et du groupe permet à la personne d’exprimer ce qui la touche le plus profondément en se laissant aller dans l’expression de ses émotions : cris, pleurs, colère, rage, …

La personne est sécurisée par la présence du thérapeute qui est garant du groupe et qui  contient avec une fermeté bienveillante ses expressions émotionnelles.

Son rôle est à la fois d’être à l’écoute et de mettre des mots sur les émotions au fur et à mesure pour que ce vécu prenne sens pour la personne et le groupe.

Quand l’émotion ressentie est redescendue chez la personne, l’animateur/ thérapeute et chaque membre du groupe amènent un feed back sur ce qu’ils ont vu ou perçu, de manière neutre et sans jugement,

A la fin, la personne est soulagée car elle a évacué son émotion ou en a pris conscience. Elle devient plus réceptive et plus apaisée sur le moment.

Ce travail émotionnel associé à  la parole peut nécessiter un travail individuel dans certains cas.

Les groupes de thérapie émotionnelle ont lieu sur une base régulière car c’est un travail qui a des effets thérapeutiques à moyen-long terme.

Cette approche est intéressante mais ne convient pas à tout le monde. Cependant, elle est complémentaire avec des approches de psychothérapie humaniste par exemple centrée sur la relation avec le thérapeute et l’ici et maintenant.

Pour plus d’informations sur la thérapie émotionnelle : http://dynamique-emotionnelle.com

Partagez cet article