Dans le nouveau Marie claire Enfants, hors série N°10 Printemps-Été 2015, je vous recommande la lecture de l’article de la rubrique psycho intitulé: J’ai un chouchou c’est grave?

Cet article analyse avec finesse la place de chaque enfant dans la fratrie et dans le rapport aux parents. Il a un ton dédramatisant et déculpabilise les parents de leurs éventuels rapports différents avec chaque enfant.

Il prend également en compte le rapport des parents avec les fratries où il y a un enfant différent. Cette problématique de la préférence prend un autre sens mais doit être aussi abordée et discutée.

Les références sur lesquels s’appuie cet article sont multiples et intègrent à la fois les éléments psychologiques avec différents auteurs et une référence à mon blogue kidipsy et je les remercie pour cette citation.

Des références cinématographiques viennent également étayer la réflexion en l’ouvrant sur un plan sociologique et culturel.

Il y a une grande pertinence et une réflexion qui se dégagent de cet article sur un sujet assez délicat et peu abordé mais dont il est essentiel de parler pour mieux en comprendre les enjeux.

Cela permet de réfléchir et d’ajuster son comportement en tant que parent vis à vis de chaque enfant de la fratrie afin que personne ne se sente lésé et d’être à l’écoute des sentiments des enfants de la fratrie par rapport à leur place dans la famille.

Partagez cet article