Imaginez la scène suivante : La psychologue assise face au patient… Un carnet grand ouvert prêt à recueillir de mystérieuses notes.

C’est la scène classique de thérapie telle qu’on la connaît à travers les les séries ou les films.

Voici une scène peut-être un peu moins classique…

La psychologue concentrée sur les paroles de son patient. Pas de carnet en vue. Au bout d’un moment, le patient lâche un laconique « Vous ne prenez pas de notes ? »

C’est une question intéressante à laquelle je vais répondre.

Mais avant d’y arriver, une autre question vous brûle sûrement les lèvres.

Mais au fait, à quoi servent les notes du psychologue ?

La notes sont strictement confidentielles. Elles sont avant tout un outil dont l’usage n’est réservé qu’au thérapeute.

La prise de notes permet de constituer une sorte de carnet de suivi du patient. C’est le garant d’une meilleure écoute au fil des séances.

Les notes permettent aussi d’établir des stratégies thérapeutiques… et de les ajuster si besoin.

Ces écrits me permettent d’assurer une cohérence dans les suivis d’un bout à l’autre de la thérapie.

L’écriture permet aussi de faire des liens avec des éléments théoriques ou de recherche à partir de ce qu’amènent les patients en séance.

Parfois, ces liens peuvent conduire à proposer des conseils de lecture aux patients pour les aider dans leur réflexion personnelle en marge de leur suivi.

Dans ma pratique, je vois les notes comme une base indispensable à mon éthique de travail.

Et pourtant, les patients ne me voient que très rarement prendre des notes pendant leur séance.

Voilà, la raison…

Mon psy ne prend pas de notes, dois-je m’en inquiéter ?

Non ! Ne vous inquiétez surtout pas.

Comme je vous le disais, la prise de notes fait partie du travail de psychologue. C’est même un outil très important pour mener à bien les thérapies.

Mais…

Rien n’oblige le psychologue à prendre des notes pendant les séances.

Pour ma part, c’est un travail que je fais après les consultations. Je privilégie l’écoute active pour bien saisir ce qui se passe au moment de la séance.

Les notes que je prends ne sont donc pas un verbatim des séances. Des observations y côtoient des idées fortes évoquées en séance et des pistes thérapeutiques à essayer.

C’est ma méthode personnelle qui n’est évidemment pas universelle. Chaque psychologue a sa propre pratique.

L’essentiel c’est qu’à tout moment d’un suivi, cet outil permet de relier des observations issues des séances à divers aspects théorico-cliniques pour une meilleure prise en charge.

Les notes du psy sont autant de balises sur le chemin du mieux-être… Même si vous ne les voyez pas !