Il faut bien vivre sa rentrée ! Avec la fin des vacances, cette injonction se retrouve partout dans les médias et sur les réseaux sociaux. C’est vrai que c’est important de bien reprendre pour pouvoir redémarrer sur de bonnes bases.

Le temps de vacances est un temps essentiel pour se reposer ou pour découvrir des choses, pour prendre le large ou tout simplement rester chez soi. Mais c’est quand même, quoi qu’on fasse, un temps d’arrêt.

Le temps de la rentrée qui marque une rupture par rapport à la pause estivale tant pour les enfants que pour les adultes peut provoquer du stress et un sentiment d’urgence.

Prendre du recul par rapport ce « tourbillon » de stress est essentiel pour ne pas se perdre de vue. Aider les enfants est nécessaire pour qu’ils restent connectés à ce qu’ils vivent et ressentent même s’il y a des contraintes et de nouvelles choses à faire.

Enfant ou adulte, il est important de rester connecté à soi, faire des choses pour soi et se faire plaisir.

Il y a, dans la rentrée, une peur de l’inconnu qui porte des réminiscences d’angoisse de séparation chez les adultes. Les enfants et les parents peuvent ressentir des angoisses normales de séparation à différents niveaux, quand c’est la première rentrée par exemple à la crèche ou à l’école maternelle.

Pour vivre les choses de manière apaisée, il faut un temps d’adaptation. S’adapter à soi, à son environnement et renouer avec son quotidien mais en instaurant de «bonnes habitudes» pour soi (lire aussi : Quelques clés pour bien vivre cette période de rentrée)

Ne pas oublier de ralentir et de prendre le temps.

Bonne rentrée à tous.

Enregistrer

Partagez cet article