Je vous livre ces quelques réflexions qui me sont venues après avoir assisté à un colloque sur ce thème de la prématurité chez le bébé en rapport avec le vécu des parents et le travail des équipes hospitalières auprès de ces familles.

Ce colloque qui était très intéressant s’est basé sur le visionnage d’extraits du film, « Un bébé funambule » en lien avec des discussions théoriques et des échanges avec des professionnels spécialisés en néonatologie.

Le travail des équipes auprès des bébés prématurés et des parents consiste en autres à accompagner la famille dans la construction des premiers liens.

Les parents peuvent aller voir leur enfant, le toucher, garder ce contact si indispensable à l’établissement des premiers liens. Le peau à peau est crucial autant pour l’enfant que pour les parents. Ce contact le rassure car il sent l’odeur de sa mère, de ses parents et se sent contenu, porté dans leurs bras.

Le bébé est soigné sur le plan physique mais les équipes l’accompagnent aussi sur le plan psychique en lui parlant, le plongeant dans un bain de langage.

Les équipes soignantes  font tout un travail d’accompagnement auprès des parents pour les informer de l’état de santé de leur enfant, des risques liés à sa prématurité pour son développement et son devenir.

Une aide psychologique est proposée aux parents qui vivent ce type de situation avec leur enfant pour les accompagner par rapport à cette souffrance liée à l’annonce de prématurité.

Cette annonce engendre beaucoup de bouleversements psychiques et vient menacer l’équilibre de ces premiers liens car on parle inévitablement aux parents, des risques, des conséquences pour l’avenir….

Cette mise en mots des émotions et ressentis aide les parents à se sentir mieux dans leur place de parents en lien avec le travail de contenance et de portage de l’équipe.

Cela aide aussi les parents à mettre des mots sur la situation de l’enfant prématuré pour que les frères et sœurs puissent comprendre ce qui se passe et intégrer petit à petit l’enfant dans la fratrie en fonction de leur âge et de leurs ressentis.

L’équipe soignante soutient et  aide également les parents à faire face à leurs difficultés. Elles leur permettent aussi d’accueillir le bébé comme un sujet et non pas comme un « objet de soins » même si les soins sont indispensables.

Je vous recommande le film, « Le bébé funambule » car il montre bien les enjeux liés à la prématurité sur différents niveaux, médical, familial, psychologique en donnant une place au bébé prématuré. Il se fait également porte-parole des parents, des frères et sœurs et des équipes soignantes qui les accompagnent.

Partagez cet article